Comment préparer un long trek à Hoggar (Algérie) ?

Désirez – vous planifier un trek à Hoggar ? Êtes-vous en quête d’informations supplémentaires pour vous y décider ?

À travers ces lignes, je vous parlerai de paysages magnifiques à y découvrir et des activités qui vous y attendent.

Après quoi, je vais rappeler quelques conseils de bases pour mieux vous préparer à cette aventure.

Des paysages magnifiques à découvrir et des activités à faire à Hoggar

Hoggar est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Sa capitale Tamanrasset est située dans l’extrême Sud de l’Algérie à 2 000 km d’Alger. Lors de l’une de mes expériences, j’ai été subjugué par ses principaux sommets : le Tahat, l’Assekrem et l’Ilamane qui offrent à tous les visiteurs un dépaysement total.

Le Mont Tahat est le plus haut sommet avec 3 300 mètres. L’Assekrem, le sommet le plus visité et connu, a hébergé le Père Charles de Foulard en 1905.

Par ailleurs, vous pourrez profiter des nuits en bouviac et d’une vue à 360° en vous tenant fièrement sur les gigantesques pitons de Hoggar du haut de l’Assekrem.

Comme activités, vous y testerez votre endurance en gravissant à pied le mont Tahat, les pics et dômes volcaniques du massif le plus élevé, l’Akator. De même, ce trek vous offrira une rare randonnée au cœur du Hoggar avec ses paysages mythiques et mystérieux.

Pour finir, vous aurez à monter l’Assekrem pour assister au coucher du soleil et méditer dans son ermitage. Personnellement, j’ai été ébloui par la vue phénoménale qu’offre l’Akator.

La préparation physique, un facteur clé pour affronter aisément les hauts sommets

Par expérience, je peux vous dire qu’il est très aisé de parcourir de longues distances sur la terre plate. À l’opposé, monter des sommets demande une plus grande énergie et surtout assez d’endurance physique.

Par conséquent, je vous conseille de faire régulièrement des activités de cardio. De façon pratique, vous pouvez marcher deux à trois fois par semaine, tout l’après-midi, sur des terrains très accidentés.

Aussi, il faudra simuler votre trek. De même, il faudra porter, lors de vos entraînements, votre sac de randonnée avec le poids que vous aurez à supporter lors de votre trek. Utilisez de même, vos chaussures désignées pour le trek surtout si elles sont neuves pour vous y habituer.

L’essentiel des choses à emporter

Pour mieux préparer un trek qui va durer des jours, je vous conseille de ne pas encombrer votre sac. Tenez-vous-en à l’utile.

D’abord, optez pour des chaussures tiges montantes pour une meilleure stabilité de vos pieds. Elles vous économisent 30 % d’énergie sur vos jambes. Ensuite, choisissez des vêtements faits de textiles chauds mais respirants. Cela garantira l’évacuation de votre transpiration.

Enfin, n’oubliez pas de prendre une crème solaire avec Indice élevé, des lunettes de soleil, une casquette, une tente, un duvet et d’autres accessoires. Comme accessoires, je vous proposerais une lampe frontale, une trousse à pharmacie, un répulsif à moustiques, des pastilles pour purifier l’eau, et bien évidemment un appareil photo.

Trucs et astuces à prendre en compte pour un voyage à Hoggar

Pour tout besoin de guide, vous pourrez rentrer en contact avec des agences officielles. Dans le cas contraire, vous pouvez tracer votre propre itinéraire à l’aide des sites tels que « alltrails ».

Concernant les hébergements, vous pouvez utiliser Google ou le site Airbnb. Vérifiez, si possible, les possibilités de ravitaillement.

Articles similaires

QUI SUIS-JE ?

blogueur jules vadrouille
Salut lectrice ou lecteur de ce blog,

Comme vous vous en doutez, je m’appelle Jules.

Ayant dépassé depuis peu la trentaine, je suis ce que l’on nomme un « Digital Nomad ». Travaillant en indépendant et à distance, je voyage où mes envies me mènent.

Je partage sur ce blog mes connaissances, mes souhaits et mes expérience.

Bonne lecture !

Derniers Articles