Quels monuments découvrir à Sibenik en Croatie ?

La ville de Sibenik est située au nord de Split, à l’embouchure de Kra, sur le long du canal d’un canal. Sa position géographique et son charme à travers des vieux bâtiments aux façades restaurées et des ruelles pavées, lui confère de nombreux avantages touristiques.

Si vous décidiez d’y faire un tour, voici quelques monuments à découvrir.

La cathédrale Saint-Jacques de Sibenik

La cathédrale Saint-Jacques de Sibenik est la plus impressionnante des 15 églises présentent dans la ville. Mise en chantier depuis 1431, sa construction a pris fin en 1 536 soit plus d’un siècle de travaux. J’ai pu voir de près ce chef-d’œuvre lors de mon voyage touristique en Croatie. La

coupole et la voûte de toute la bâtisse sont en pierre. Les architectes du projet ont innové en ce qui concerne la confection de la charpente sans utilisation quelconque de bois. Il faut noter que Saint-Jacques de Sibenik n’est pas très vaste pour une cathédrale.

Par contre, ses caractéristiques font d’elle, le monument le plus visité de la ville de Sibenik. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le tarif pour la visite ne cesse de grimper.

La Forteresse de Saint-Nicolas

Inscris sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2017, la forteresse de Saint-Nicolas est l’une des plus anciennes de Croatie. Elle est située sur l’île de Ljuljevac près du canal de Sibenik. Du fait de son emplacement, je n’ai pu voir ce monument que par bateau. Il faudra compter 1 heure environ de trajet.

À l’image d’autres architectures de Dalmatie, la forteresse de Saint-Nicolas est l’une des plus précieuses et des plus entretenues. Avec des fondations faites en pierre, la bâtisse est conçue en briques, matériau choisi dans l’ancien temps pour résister aux boulets de canon.

Ces caractéristiques font de cette forteresse un haut lieu de défense bien qu’elle n’ait jamais été mise à l’épreuve.

La forteresse de Saint Michel

Autrefois connue sous le nom de Forteresse Sainte-Anne, la forteresse Saint Michel est une église du Moyen Âge situé au sommet d’une colline au centre de la ville. De nombreuses recherches archéologiques ont prouvé que ce lieu était occupé depuis l’âge de fer.

Son rôle principal était de constituer une résistance pour l’entrée de la baie. La forteresse de Saint Michel a été à de nombreuse fois reprise puis détruite pour ensuite être reconstruite.

Finalement, elle a été rénovée par les autorités en 2014 et abrite aujourd’hui d’innombrables événements culturels. Je n’ai pas été déçu de la visite.

Le monastère de Visovac

Situé sur une oasis, dans une légère végétation, le monastère de Visovac se révèle comme le joyau du parc. Il est de forme circulaire et est situé à environ 50 m d’altitude. Du fait de son emplacement, il n’est accessible que par bateau.

Par conséquent, j’ai dû m’y rendre par ce seul moyen de déplacement. La création de ce monastère remonte à 1345, lorsque des moines Augustins virent s’installer sur l’île en érigeant une église vouée à l’apôtre Paul.

Dans les années 1945, le monastère a été agrandi et aménagé par les Franciscains. En 1645, il est attaqué par les Ottomans et l’île se fait désormais appeler Visovac. Lors de ma visite dans ce magnifique lieu, j’ai pu constater une grande collection de manuscrit en tout genre, et de vêtement d’église.

Il y avait également une grande bibliothèque, un sabre autrefois appartenant à Vuk Mandusic et de vieux livres très rares.

Articles similaires

QUI SUIS-JE ?

blogueur jules vadrouille
Salut lectrice ou lecteur de ce blog,

Comme vous vous en doutez, je m’appelle Jules.

Ayant dépassé depuis peu la trentaine, je suis ce que l’on nomme un « Digital Nomad ». Travaillant en indépendant et à distance, je voyage où mes envies me mènent.

Je partage sur ce blog mes connaissances, mes souhaits et mes expérience.

Bonne lecture !

Derniers Articles